Avec la parution de ce nouveau numéro, je me joins avec plaisir à l’équipe de Gestion. Votre magazine a évolué à la vitesse grand V depuis deux ans. Devenu une véritable marque média, il est maintenant disponible sur plusieurs plateformes et en plusieurs déclinaisons. Il s’agissait d’une évolution aussi souhaitable qu’inévitable dans notre monde numérique.

Cette mutation doit d’ailleurs se poursuivre, voire s’accélérer, et nos contenus doivent permettre à tous de comprendre, plus que jamais, les enjeux auxquels sont confrontés les gestionnaires et les entrepreneurs. En effet, à titre de média, c’est là notre rôle le plus fondamental : créer du sens dans cet environnement qui semble parfois en perpétuel déséquilibre.

Vrai, toutes les entreprises ont été secouées depuis deux décennies par des changements parfois violents. Mais j’ai la conviction que nous émergeons maintenant de la révolution numérique et de ses obsessions technologiques. En fait, nous entrons peut-être dans l’ère post-numérique. Non pas que tous les défis soient relevés ou que toutes les réponses aient été trouvées. Mais nous entrevoyons déjà plus clairement les conséquences de cette révolution : nouveaux outils, nouvelles habitudes de consommation, nouveaux modèles d’affaires, dématérialisation et, naturellement, mondialisation.

D’ailleurs, notre dossier sur l’international dans cette édition décrit bien les enjeux et les nouvelles réalités du commerce planétaire et nous invite à développer une mentalité dite mondiale. Excellente résolution pour 2017 !

Le monde a changé et changera encore. Refuser ce changement équivaudrait à adopter une bien mauvaise posture. Aussi bien en comprendre les signes et les trajectoires, et aussi bien agir en conséquence.

Allez ! Sortez votre téléphone, votre tablette, votre ordi ou votre revue papier et suivez l’équipe de Gestion pour décrypter ce nouveau monde !

Bonne lecture.