Article publié dans l'édition Printemps 2022 de Gestion

Lorsqu’on est PDG, on a souvent le sentiment de porter de lourdes responsabilités et d’être seul au sommet... En revanche, à un tel niveau, la vue est incomparable! Mais qu’est-ce qui caractérise véritablement le rôle de PDG, et à quoi faut-il s’attendre lorsqu’on l’endosse?

Quand on occupe un poste qui se trouve tout en haut de la hiérarchie, on doit composer avec des pressions différentes de celles que connaissent les cadres intermédiaires ou supérieurs. Conséquemment, le fait de diriger les destinées d’une organisation et de prendre des décisions susceptibles d’avoir des répercussions sur de nombreuses personnes comporte souvent une bonne dose de stress. À cela s’ajoutent un environnement d’affaires qui change constamment et le défi de toujours garder le cap, malgré les turbulences.

On l’aura compris : le poste de grand patron n’est pas comme les autres, tant en ce qui a trait à la mission qui lui est rattachée qu’au sentiment d’isolement qu’il peut susciter chez ceux qui l’occupent. D’où vient cet état de solitude et quels en sont les principaux déterminants?

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou