Article publié dans l'édition Printemps 2020 de Gestion

Même les plus optimistes d’entre nous deviennent parfois cyniques en regardant les actualités : promesses non tenues par des dirigeants d’entreprise, rémunération gonflée des patrons alors qu’ils demandent à leurs employés d’en faire toujours plus pour moins d’argent, etc. Mais cet état d’esprit est-il irréversible ?

Les gens cyniques ont une opinion plutôt négative de la nature humaine. Généralement méfiants et peu enclins à la coopération, ils préfèrent miser sur le contrôle et sur la vigilance afin de se protéger.


LIRE AUSSI : « Votre équipe collabore-t-elle trop ? »


Proche cousin de l’indifférence, du désespoir, de la résignation et de la désillusion, le cynisme s’accompagne souvent de comportements de retrait. En agissant ainsi, les cyniques contribuent moins à la collectivité que les personnes portées à faire confiance.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou