Les gens d’affaires se plaignent souvent que la Chine n’est pas loyale en affaires. Pourtant, dans leur article « Innovation lessons from China », publié dans la MIT Sloan Management Review en juin 2014, Edward S. Steinfeld et Troels Beltoft soutiennent que toute entreprise dans le commerce international devrait non seulement considérer la Chine comme un endroit clé pour vendre, mais aussi pour apprendre. Ce qui fait la force des fabricants chinois est leur habileté à rendre un nouveau produit rentable, et ce, grâce à quatre principes fondamentaux.

1*

2*

3*

4*

Premièrement, ils arrivent à fabriquer et à commercialiser des produits sur de très courtes périodes. Depuis longtemps, la spécialité de la Chine est d’améliorer des produits existants, et cela lui a permis d’acquérir une grande rapidité dans la conception et la commercialisation des produits.

Ensuite, ils savent adapter les produits aux besoins changeants et toujours plus pointus des consommateurs.Ceux-ci veulent des produits améliorés à bas prix, les obtenir rapidement et être assurés d’un bon service après-vente, et la Chine a bien développé cette expertise.

De plus, le pays est un leader international en matière d’élimination de coûts, qu’il s’agisse de remplacer des matériaux par d’autres moins dispendieux ou encore de repenser la chaîne de production en entier.

Finalement, les nouveaux réseaux de production et de sous-traitance sont extrêmement élaborés et permettent une efficacité accrue, ce qu’aucune multinationale soucieuse de sa performance ne devrait ignorer.

Notes

* Cet article montre bien qu’en réalité les entreprises d’ici pourraient s’inspirer de celles de la Chine.