Article publié dans l'édition Hiver 2015 de Gestion

Selon la conception traditionnelle, le leadership d’une organisation s’incarne en une seule et unique personne qui, grâce à son talent et à sa vision, mène une organisation là où elle l’entend.

Pourtant, diriger autrement et avec succès peut mener à l’émergence d’idées diverses, mieux adaptées à notre univers complexe. Dans cet article, nous explorons les forces potentielles et les défis réels de cette émergence. Un tour d’horizon permet de constater l’existence de plus en plus répandue du leadership bicéphale1.

Tenant compte du fait que ce type de leadership peut prendre différentes formes2, l’article analyse la forme de leadership bicéphale mandatée par le conseil d’administration dont les deux entités relèvent, entités choisies séparément mais dont les pouvoirs d’action sont égaux. Comme nous le verrons, la relation triangulaire qui en résulte crée des tensions particulières pour chacune des entités, soit le conseil d’administration et les deux dirigeants. Le leadership bicéphale est davantage répandu dans les organisations à but non lucratif3.


LIRE AUSSI : « Penser comme un leader »


Quels sont les avantages du leadership bicéphale, et pourquoi le choisir ? Représente-t-il un danger pour la cohérence de l’organisation ? Comment en optimiser les avantages ? Que peut-on apprendre de ce type de leadership pluriel transférable à d’autres contextes ? Nous tenterons de dégager quelques pistes de réflexion à l’intention des organismes culturels, grâce à l’exploration d’entreprises des arts de la scène qui adoptent depuis longtemps ce type particulier de leadership4.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou