Les équipes multiculturelles œuvrent en pratique dans des situations très diverses. Ainsi, les multinationales qui ont des employés de Mumbai à Paris en passant par Rio et Montréal n’ont pas les mêmes défis que les entreprises locales qui embauchent des immigrants. Dans ce dernier cas, les équipes partagent en effet un même environnement social et culturel. Voici des pistes pour bien gérer les questions en matière de langue de travail ou de diversité culturelle et religieuse.

Politique linguistique : du court au long terme

Dans une équipe multiculturelle, la langue de travail est rarement la langue maternelle de tout le monde. Or, elle constitue le premier outil de travail, celui qui permet de communiquer. Dès lors, il est primordial de tout mettre en œuvre afin de favoriser une bonne compréhension mutuelle sur le plan linguistique.

L’apprentissage de la langue

Bien sûr, la première disposition à prendre consiste à former les immigrants pour qu’ils soient suffisamment à l’aise dans la langue de travail d’usage. Cependant, cette formation linguistique se déploie à long terme ou, dans le meilleur des cas, à moyen terme. Par conséquent, il est souvent nécessaire de recourir à des solutions complémentaires.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou