Article publié dans l'édition Printemps 2021 de Gestion

Qu’elle soit perçue comme une démarche utile ou comme une corvée1, l’évaluation de rendement demeure au cœur de la gestion des ressources humaines. Cinq études menées à l’étranger se penchent sur des aspects encore peu explorés de cet exercice.

La reconnaissance des comportements citoyens

Les employés heureux sont-ils plus productifs? Oui, surtout si leurs comportements de citoyenneté organisationnelle (CCO) sont reconnus, conclut une étude menée auprès de 115 gestionnaires du système de santé de l’État de Washington2.

Les CCO sont des actions librement motivées de nature altruiste qui vont au-delà des tâches professionnelles prescrites et qui apportent une valeur ajoutée à une organisation. Autrement dit, elles correspondent au fait d’agir de façon utile pour les autres et pour son milieu de travail sans y être obligé.

Or, les dirigeants n’ont pas de processus formel pour reconnaître et pour récompenser les CCO, constate l’auteure de cette recherche. Par conséquent, les travailleurs sondés, qui jugent que ces actions individuelles ont une valeur indiscutable pour leur organisation, sont d’avis que les dirigeants ne les reconnaissent ni ne les récompensent suffisamment. Ceci a pour effet de miner leur motivation, leur satisfaction au travail, leur collaboration en équipe et leur productivité.

Ainsi, il existe un besoin de reconnaissance formelle des actions altruistes qui soutiennent la mission et les valeurs de l’organisation, de manière à construire un sentiment de confiance réciproque entre les gestionnaires et les employés.

Cependant, les gestionnaires sont mal outillés pour le faire, soutient la chercheuse dans une autre étude qui, elle, porte sur l’évaluation des CCO3. Après avoir analysé 56 formulaires d’évaluation de rendement disponibles sur internet, elle a constaté qu’un grand nombre de ces documents ne font aucune mention des termes clés qui permettent de définir les CCO (altruisme, engagement social, motivation, etc.).

Ainsi, les organisations auraient tout à gagner si elles révisaient leurs outils d’évaluation de la performance pour y inclure la mesure des CCO, affirme cette chercheuse. De même, les initiatives de type « tape dans le dos » – des lettres dans lesquelles on reconnaît le travail exemplaire, des récompenses financières, des promotions – peuvent contribuer à accroître la satisfaction des employés, à augmenter leur productivité et à les fidéliser.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou