Article publié dans l'édition Été 2014 de Gestion

L’univers de l’aviation nous touche tous. Chaque minute, des millions de personnes montent dans des appareils que d’innombrables personnes s’affairent à rendre efficaces, sûrs et ponctuels.

Chaque minute, des avions décollent quelque part dans le monde et sillonnent les cieux sur des routes tracées conformément à des ententes multilatérales où interviennent gouvernements, compagnies aériennes, agences de navigation, agences de sécurité et organismes de réglementation, dont le simple voyageur ne soupçonne pas l’ampleur.


LIRE AUSSI : « Portrait d'un leader - Louise Richer : 30 ans pour légitimer l'humour »


Chaque minute, des passagers achètent sur Internet, ou dans des agences de voyages, des billets uniques qu’ils règlent en un seul paiement. Selon leur destination, ils peuvent faire des correspondances d’une ville à une autre, d’un pays à un autre et d’une compagnie aérienne à une autre, sans avoir à racheter de nouveaux billets chaque fois. Derrière ce foisonnement d’activités de surface se cache un univers complexe, qu’il faut gérer serré, dans lequel Pierre Jeanniot a été appelé à jouer un rôle cardinal.

Une jeunesse de débrouille

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou