Article publié dans l'édition Été 2021 de Gestion

Se désignant lui-même comme un philosophe d’entreprise, Luc de Brabandere accompagne les dirigeants dans leur quête de créativité et d’innovation. Point de départ de cette démarche exigeante : distinguer pensée créative et activité d’innovation.

Luc de Brabandere a eu deux vies. La première a été consacrée aux mathématiques et à l’informatique, alors qu’il traçait son chemin dans divers environnements d’entreprise, notamment dans le secteur financier. La seconde, quant à elle, s’est amorcée alors qu’il élaborait une approche philosophique du management, sa curiosité le menant à entreprendre tardivement des études en philosophie à l’Université catholique de Louvain, en Belgique, où il a obtenu son diplôme en 2002. Depuis lors, ce spécialiste des sciences cognitives, fellow du Boston Consulting Group Henderson Institute, fondateur de l’agence Cartoonbase et auteur de près de vingt ouvrages propose la philosophie comme un outil de la rigueur là où on ne peut pas baliser la route avec des chiffres. C’est donc un lieu de plaisirs et de possibles.

La philosophie d’entreprise : voilà un concept intrigant. Qu’est-ce que ça signifie? Et comment êtes-vous arrivé là?

Luc de Brabandere : D’abord, je suis arrivé là parce qu’il n’y a pas de règles! J’ai créé mon chemin. Ensuite, même si je suis passionné de mathématiques, j’ai dû faire le constat selon lequel on gère aisément ce qui est chiffrable, par exemple la comptabilité, l’informatique, les stocks, l’énergie. Cependant, d’autres éléments de l’entreprise ne se chiffrent pas aussi facilement, comme l’éthique, l’image de marque, l’esprit d’équipe, l’ambiance, la proximité du client ou la créativité. Nous sommes très peu équipés pour gérer cela. En ce qui me concerne, la philosophie, c’est l’outil de la rigueur quand il n’y a pas de chiffres. La philosophie, c’est aussi, par rapport aux mathématiques, le niveau d’abstraction supplémentaire, la modélisation là où il n’y a plus de chiffres.

La rigueur en mathématiques, c’est facile, parce que nous avons l’outil que sont les chiffres. Si on convient de 37, on comprend que 38, c’est plus, et que 22, c’est moins. Il y a des repères sur lesquels nous nous accordons. Par contre, si je vous dis : «On va faire un gros effort pour améliorer l’ambiance de l’entreprise», qu’est-ce que ça veut dire?

La philosophie en entreprise serait donc l’outil de la rigueur pour avancer en territoire non chiffrable. De quelle manière?

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou