Article publié dans l'édition Hiver 2021 de Gestion

Quand on analyse la littérature scientifique, un constat s’impose : l’humour devrait être utilisé dans toutes les organisations. Or, bien que les hommes et les femmes ne le pratiquent pas de la même façon, on recense peu d’études sur le recours à l’humour par les leaders féminins en entreprise. Cette question est même quasi totalement absente du discours managérial.

L’humour apporte de nombreux bienfaits. C’est un fabuleux outil de déhiérarchisation, une bonne façon d’entrer en contact avec les autres et de créer des liens positifs, un instrument qui facilite l’apprentissage et qui diminue les résistances au changement ainsi qu’un puissant moyen d’apaiser les tensions et d’aborder des sujets épineux. Bref, l’humour peut être d’un grand secours pour s’adapter aux situations délicates et aux émotions d’autrui.


LIRE AUSSI : « Quand l'humour fait vendre ! »


En dépit de tous ses avantages, l’humour fait très lentement sa place au sein des cultures d’entreprise. Et qu’en est-il de son utilisation par les femmes et plus spécifiquement par les femmes leaders? La majorité des organisations n’abordent pas la question de l’humour et des effets qu’il procure. Quant aux femmes, elles se gardent trop souvent de prendre des risques, dont le fait d’avoir recours à l’humour au travail, afin d’éviter de heurter les sensibilités. Celles qui se mettent ainsi en danger sont-elles mal perçues? rencontrent-elles plus de résistance?

Pour le savoir, nous avons mené une étude auprès de 17 femmes qui occupent ou qui ont occupé des postes de haute direction dans des secteurs d’activité diversifiés (télécommunications, santé, comptabilité, éducation, services immobiliers, technologies, soins de beauté, armée, construction et marketing). Les résultats obtenus sont attristants et confirment l’idée selon laquelle les grands principes managériaux sont encore très genrés, même de nos jours.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou