Peut-on imaginer une action collective pour l’innovation là où les participants ne sont ni expérimentés, ni formés à la conception, ni habitués à travailler ensemble ? C’est le pari du co-design, qui réussit à rassembler des parties prenantes pour résoudre des enjeux qui les concernent directement.

Les communautés sont aujourd’hui des acteurs incontournables de l’innovation. Tantôt composés d’usagers, d’employés, de citoyens ou, plus largement, de parties prenantes mues par un intérêt commun, ces collectifs informels sont réputés pour leur production de connaissances et leur contribution aux efforts d’innovation au sein de plusieurs organisations. Qu’en est-il des contextes où ces compétences sont a priori absentes, c’est-à-dire lorsque les personnes ne sont pas particulièrement concertées et peu familiarisées avec les fondements et la pratique d’une activité de création collective ? Peut-on profiter du potentiel innovateur des communautés lorsque les participants ne sont sélectionnés ni pour leur capacité à travailler ensemble ni pour leur expérience en matière de créativité ?

C’est précisément le pari que proposent les démarches de conception collective, ou co-design1. On réunit ainsi des participants de tous les horizons afin de concevoir des solutions innovantes pour un enjeu donné, le tout étant facilité par le recours à un certain nombre d’outils tirés de la pratique des designers et de techniques créatives. Il s’agit souvent de gens qui se rencontrent pour la première fois et qui ignorent généralement les rudiments de la conception. Deux exemples : un atelier réunissant des personnes âgées, du personnel soignant et des représentants d’une compagnie d’assurances afin d’imaginer de nouvelles manières de répondre aux besoins des gens du troisième âge, ou encore cet autre atelier où des enseignants, des étudiants et le personnel de soutien ont été conviés par la direction d’une université afin d’imaginer une nouvelle maison de la recherche.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou