Article publié dans l'édition Été 2021 de Gestion

Au plus fort du premier confinement, au printemps 2020, Marine Agogué, professeure agrégée au Département de management de HEC Montréal, s’est lancée dans un projet de recherche sur le télétravail en collaboration avec Hydro-Québec et l’entreprise Yapouni. Son objectif? Comprendre les stratégies qui permettent aux employés de rétablir leurs routines au travail afin de mieux concilier leur vie professionnelle et leur vie personnelle.

La professeure Agogué avait plusieurs visées en tête : «Nous voulions voir si les employés trouvaient légitime que leur gestionnaire intervienne dans la gestion de leur temps consacré à leur travail et à leur famille. De plus, nous voulions vérifier si les outils proposés avaient une incidence sur leur satisfaction au travail.»

Pour ce projet, l’entreprise montréalaise Yapouni (qui, avant la pandémie, concevait déjà des parcours et des outils pour créer des liens entre les familles hospitalisées et le personnel soignant) a utilisé son expertise pour faire face à la crise en élaborant une trousse d’outils destinée à établir un nouveau contrat social entre les gestionnaires, les équipes, les employés et leur entourage. Cette trousse comprend des routines que les gestionnaires peuvent choisir pour leur équipe.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou