À l’heure où des mouvements de repli sur soi et de protectionnisme apparaissent un peu partout dans le monde, il faut se rappeler que, pour croître et stimuler les économies nationales et régionales, le commerce ne devrait plus se heurter à des barrières.

De l’Amérique à l’Europe en passant par l’Asie, on assiste actuellement à l’ascension de politiciens qui appellent à la fermeture des frontières et à la création de barrières en vue d’entraver la libre circulation des personnes et des biens. Que ce soit la forte popularité d’un Donald Trump aux États-Unis ou encore le Brexit au Royaume-Uni, cette tendance a de quoi laisser perplexe. Ainsi, alors que le candidat républicain à la présidence ne cachait pas sa méfiance par rapport à l’OTAN et à l’Accord de partenariat trans-pacifique, les Britanniques ont pour leur part choisi de quitter l’Union européenne par voie de référendum en juin dernier.

Pour ceux qui savent à quel point le réseautage et les liens sont primordiaux en matière d’affaires internationales, ces mouvements de repli sur soi vont à contre-courant et semblent même dangereux. Ils démontrent également une certaine ignorance de la façon dont les affaires fonctionnent à l’échelle internationale, notamment le fait qu’elles ont pris la forme d’un tissu complexe d’acteurs liés les uns aux autres, créant un réseau d’affaires qui dépasse les frontières.

Les atouts du réseau

Le caractère incontournable de ces liens transnationaux est parfaitement illustré par une anecdote relatée par Alain Batty, ancien PDG de Ford Canada, aux étudiants au MBA de HEC Montréal en novembre 2015. M. Batty expliquait qu’il avait été intrigué par un article sur la Thaïlande publié dans une certaine revue. Ayant lui-même déjà fait affaire avec des firmes thaïlandaises, il avait l’impression que cela ne reflétait pas ce qu’il avait retenu de cette expérience. Il a donc envoyé l’article à plusieurs de ses contacts, qui avaient eux-mêmes une bonne connaissance de ce pays, en leur demandant de le commenter. C’est ainsi qu’en utilisant son réseau, il a pu obtenir rapidement des informations de première main sur la réalité thaïlandaise, des éclaircissements importants pour la stratégies des entreprises.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou