Dans un monde des affaires internationalisé, le leadership prend autant de formes qu'il y a de cultures. De Pologne, de l'Inde, d'Italie, d'Indonésie, d'Australie et du Bhoutan, des chercheurs et des dirigeants nous ouvrent sur des points de vue variés et éclairants.

Vers la fin du autocratique ?

Des chercheurs polonais ont récemment utilisé des données recueillies dans le cadre de la troisième phase du projet GLOBE afin de comparer les pratiques des cadres intermédiaires polonais avec celles de dirigeants de six autres pays : États-Unis, Russie, Autriche, Allemagne, Chine et Taïwan.

Six grands critères ont été pris en considération : la capacité d’inspirer les gens, la vision, l’intégrité, la performance, la valorisation du travail d’équipe et l’implication du personnel dans la prise de décision. Au vu de ces critères, les gestionnaires polonais et russes se classent toujours aux derniers rangs parmi tous les gestionnaires des pays étudiés.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles avec en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou