Si les personnes ont la faculté d’apprendre, le savoir individuel et collectif ne se transforme pas spontanément en apprentissage organisationnel. Malgré les progrès fulgurants de la technologie, les défis pour faire des entreprises des organisations apprenantes demeurent nombreux. L’amélioration continue, notamment grâce aux katas, peut aider à mieux comprendre ces enjeux.

Il y a 40 ans, le théoricien des organisations Chris Argyris échafaudait le concept d’organisation apprenante dans son article intitulé « Double Loop Learning in Organizations », publié dans la Harvard Business Review. En dépit du chemin parcouru depuis lors, on constate qu’il reste encore beaucoup de travail à faire, même si Toyota a fait un grand pas en avant à ce chapitre et constitue un modèle avec ses pratiques d’amélioration continue.

Le kata d’amélioration et le kata de coaching à la rescousse

L’amélioration continue, ou kaizen en japonais, désigne une approche selon laquelle tous les membres d’une organisation cherchent de meilleures façons de faire les choses. À ce chapitre, Toyota a inspiré des milliers d’entreprises dans le monde entier grâce à la Toyota Way et, plus généralement, à la production Lean, devenue la gestion Lean (ou pensée Lean). Ainsi, au fil des ans

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou