Les acteurs de la philanthropie sont amenés à jouer un rôle de plus en plus actif dans leur écosystème et prennent conscience que cette approche est très prometteuse en ce qui a trait à la résolution de problèmes sociaux complexes. Pour augmenter ses chances de succès, chaque organisation philanthropique doit définir une stratégie écosystème.

En 2015, l’Institut Mallet pour l’avancement de la culture philantropique a consacré son colloque biennal à cette question des écosystèmes. La conclusion principale ? Il faut agir sur le système philanthropique pour augmenter les chances de résolution des grands défis sociaux tels que la pauvreté et les changements climatiques. Dans le contexte américain et international de la philanthropie, les auteurs Mark R. Kramer et Marc Pfitzer soulignent aussi l’importance pour les entreprises d’adopter une stratégie écosystème afin de soutenir leur volonté de création de valeur partagée. La présidente de l’association de donateurs Fondations philanthropiques Canada, Hilary Pearson, a également souligné dans son blogue que les fondations doivent se préparer à cette tendance.

Une cible commune

Bon nombre d’organisations philanthropiques cherchent à créer de la valeur en intervenant dans le domaine de la résolution de problématiques sociales complexes. Cette création de valeur sociale prend tout son sens lorsque

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles avec en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou