Quelle est l’origine des pratiques norvégiennes en matière de responsabilité sociale des entreprises (RSE) ? Comment une firme américaine a-t-elle su décloisonner les efforts dans ce domaine ? Quels sont les défis d’une industrie de la mode responsable ? Que privilégient les entreprises de l’Afrique subsaharienne en matière de RSE ? Voici ce que nous apprennent certaines recherches internationales en gestion.

Le modèle norvégien

Dans le dossier que le Journal of Business Ethics1 a consacré il y a trois ans à l’« approche scandinave » en matière de responsabilité sociale des entreprises (RSE) et de développement durable, deux professeurs d’Oslo se sont penchés sur le cas de la Norvège2. Ils ont ainsi souligné le fait remarquable que des pratiques de responsabilité sociale s’y sont développées depuis plus d’un siècle et demi par l’entremise des conventions collectives, des politiques publiques et des lois, précédant de loin le concept moderne de RSE.

Selon les auteurs, le fait que la Norvège fasse bonne figure dans le domaine de la RSE est le résultat d’une longue pratique du dialogue et de la négociation, que les entreprises norvégiennes ont fortement contribué à bâtir au fil des décennies. Cette tradition précède l’avènement de la théorie contemporaine des parties prenantes élaborée par le philosophe et universitaire américain Edward Freeman.

Plusieurs facteurs ont petit à petit façonné la société norvégienne en y ancrant solidement les valeurs démocratiques et égalitaires : une noblesse moins puissante qu’ailleurs en Europe, la quasi-absence de grandes entreprises et la prolifération de petites entreprises familiales, des gestionnaires généralement bienveillants et conciliants ainsi que le développement d’une avant-garde industrielle qui, dès ses débuts, a assumé d’elle-même des responsabilités envers ses employés et la société. De plus, les auteurs soutiennent que les valeurs chrétiennes ont motivé les directions d’entreprise à poursuivre des objectifs plus ambitieux que la simple recherche du profit.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou