Les conseils d’administration (CA) jouent un rôle crucial pour accompagner les directions d’entreprise dans le virage vers la finance durable. Les facteurs ESG sont en effet devenus un aspect vital de la réussite et de la pérennité des entreprises, qui engagent alors leur responsabilité.

L es facteurs ESG prennent de plus en plus de place dans les discussions des administrateurs, au fur et à mesure qu’ils s’imposent comme des éléments d’importance stratégique pour les entreprises. L’ex-dirigeante du Mouvement Desjardins, Monique Leroux, siège actuellement au CA de plusieurs sociétés, dont BCE et Michelin. « Ces entreprises évoluent dans des secteurs très différents, mais se sont toutes deux dotées ces dernières années d’une feuille de route ESG très significative », souligne-t-elle. BCE a inscrit dans le mandat de son comité de gouvernance – que préside Monique Leroux – l’objectif d’adopter une vision ESG liée à la stratégie de l’entreprise. Michelin a pour sa part créé il y a deux ans un comité Responsabilité sociale et environnementale (RSE), lui aussi présidé par Monique Leroux, qui a pour tâche d’appuyer la direction dans l’établissement et l’application d’une feuille de route RSE.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou