Avant les années 1980, les organisations devaient gérer le changement pour se distinguer. Entre 1980 et 2001, elles ont dû ajouter une nouvelle corde à leur arc : apprendre. Mais voilà qu’aujourd’hui, le monde change tellement vite et devient si complexe, si incertain et si volatil qu’elles doivent maîtriser une toute nouvelle compétence pour survivre : travailler en mode collaboratif. Ainsi, l’innovation, l’efficacité et la productivité passent aussi par la collaboration.

Déboulonnons tout d’abord quelques mythes. À tort, encore trop de dirigeants associent la collaboration à des pertes de temps, à des réunions qui n’en finissent plus et à des projets qui n’aboutissent jamais. Or, la collaboration, c’est beaucoup plus que la dernière approche participative. On n’adopte pas ces façons de faire pour inciter son personnel à mieux communiquer mais pour se donner de nouvelles capacités stratégiques et pour mieux soutenir son modèle d’affaires. À titre d’exemple, si la planification d’une entreprise démontre que celle-ci perd de la valeur à ne pas faire circuler les bonnes pratiques entre ses unités d’affaires, il peut s’avérer critique d’apprendre à travailler en mode collaboratif.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles avec en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou