La série culte a généré d'importantes retombés économiques et technologiques en un demi-siècle!

Vous n'êtes pas un fan de la série... Soit! Vous trouvez un peu ridicule les oreilles pointues de M. Spock, les créatures de l'espace faites en caoutchouc et les décors en carton-pâte de la série originale... On vous le concède! Mais quoi qu'il en soit, vous ne pouvez que vous incliner devant la résilience des personnages de l'USS Enterprise et de l'univers Star Trek, qui ont célébré le 8 septembre dernier leur demi-siècle d'existence!

Une série prophétique

On pourrait longuement discourir sur les indéniables qualités de la série. On ne perdure pas toutes ces années sans qu'il n'y ait quelques qualités au truc! Mentionnons, dans un premier temps, l'audace de Gene Roddenberry, le créateur de la série, qui, en pleine Guerre froide et à une époque où l'égalité des sexes n'était pas toujours acquise, n'a pas hésité à rassembler sur le pont de l'Enterprise un capitaine américain (le capitaine James T. Kirk, incarné par le Montréalais William Shatner), une chargée des communications d'origine africaine (la lieutenant Uhura), un pilote russe (Pavel Chekov), un pilote japonais (Hikaru Sulu), un médecin américain (Leonard McCoy), un chef mécanicien écossais (Montgomery Scott, ou « Scotty ») et l'impayable Vulcain Spock. Il fallait oser, et le faire!

Mais d'autre part, la série Star Trek aura aussi été prémonitoire en matière de technologie. Comme le signale Paul Hsieh dans son article publié sur le site Internet de Forbes (lire « 8 Star Trek Technologies Moving From Science Fiction To Science Fact »), bien des gadgets présentés au fil des saisons ont inspiré bon nombre de nos appareils électroniques contemporains :

Star Trek

  • Comment ne pas voir une ressemblance entre les communicateurs utilisés par les membres de l'Enterprise pour échanger entre eux, et certains modèles de téléphones cellulaires de type flip?;
  • Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) travaille actuellement sur un prototype de seringue sans aiguille (lire l'article de Jennifer Chu « Device may inject a variety of drugs without using needles »), une technologie déjà employée (!) par le toubib de l'Enterprise au XXIVe siècle;
  • Les « personal access display devices » (PADD) utilisés dans la série avaient été entrevus bien avant l'arrivée des tablettes électroniques;
  • Le « tricorder », cet appareil permettant d'établir un diagnostic du patient sans contact avec ce dernier, a donné lieu à un concours international, le Qualcomm Tricorder XPrize. Une somme de dix millions de dollars sera remise à l'équipe qui pourra concevoir un appareil similaire à celui utilisé par le Dr McCoy. Le gagnant sera dévoilé l'an prochain.

Des revenus de taille sidérale!

Phénomène culturel désormais bien établi, Star Trek est tout autant devenu, par la force des choses, un phénomène économique également. C'est ce qu'a constaté Rob Salkowitz (lire son article « "Star Trek" Lives Long And Prospers With Galaxy-Class Swag », sur le site Internet de Forbes), le journaliste estimant que les revenus des treize films produits sous la bannière Star Trek dépasseraient les 2,2 milliards de dollars. Et cela sans compter les revenus générés également par les 698 épisodes des cinq séries télévisées (The Original Series, The Next Generation, Deep Space Nine, Voyager et Enterprise).

Mieux encore, les produits dérivés de la série, propriété de CBS Consumer Products, auraient à ce jour rapporté 300 millions de dollars au réseau télévisé. La chose est largement alimentée par les nombreuses cohortes de Trekkies, c’est le surnom donné aux aficionados de l'univers Star Trek, qui se procurent et s'échangent les babioles lors des célèbres « Star Trek conventions». Ces rassemblements, auxquels accourent des dizaines de milliers de mordus, bien souvent déguisés, sont devenus également une véritable industrie en soi.

« Live long and prosper », aurait dit Spock!

En cette année de cinquantenaire, les observateurs s'attendent à voir Star Trek connaître un regain d'intérêt auprès du public intéressé. Le dernier chapitre cinématographique de la saga, Star Trek Beyond, paru l'été dernier, connaît un bon succès au box-office et CBS a annoncé l'arrivée d'une toute nouvelle série télévisée, Star Trek Discovery, pour 2017 (voir la bande-annonce en tête d'article). Avec ces nouveautés, les experts estiment que les sommes récoltées au chapitre des produits dérivés atteindront le demi-milliard de dollars. De quoi poursuivre l'exploration de la Voie lactée, et faire rêvasser les Trekkies, pendant encore quelques décennies!