Article publié dans l'édition Automne 2021 de Gestion

La gestion des ressources humaines en entreprise consiste plus que jamais à mettre en œuvre une intelligence d’affaires reposant sur une vision, sur une stratégie et sur une équipe d’analytique bien informée1. Au début de la pandémie de COVID-19, la Banque Nationale du Canada (BNC) a mis au point et déployé une stratégie originale afin de favoriser la résilience des équipes. Retour sur cette expérience.

Pour la majorité des secteurs économiques au Québec, la crise sanitaire a eu des répercussions humaines et financières, tant sur les activités courantes et sur l’exploitation que sur la clientèle et sur les employés. Lorsque le premier confinement a été décrété, en mars 2020, certains employés de la BNC ont continué à se rendre sur leur lieu de travail pour servir les clients, mais la majorité d’entre eux se sont retrouvés en télétravail à temps plein. En plus d’entraîner son lot d’incertitudes, cette nouvelle réalité a contraint les gestionnaires et les employés à s’adapter rapidement, même si le télétravail faisait partie des pratiques adoptées depuis plusieurs années. Les priorités ont dû être revues très rapidement et il a fallu ajuster certains processus d’affaires essentiels afin de continuer à conseiller et à soutenir les clients, eux-mêmes éprouvés par cette crise sans précédent.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou