Article publié dans l'édition Automne 2011 de Gestion

On observe actuellement des phénomènes de pénurie de main-d’œuvre, de pénurie de compétences et de rareté de compétences. Afin de contrer cette situation, de nombreux recruteurs cherchent à soigner le positionnement d’employeur en vue d’attirer les candidats ayant déjà un emploi.

Ainsi, plus l’entreprise est connue et suscite l’intérêt, plus elle reçoit de candidatures spontanées et moins elle a besoin d’investir dans le recrutement. Dans ce contexte, les médias sociaux – les réseaux professionnels comme LinkedIn, les réseaux sociaux comme Facebook et le microblogage comme Twitter – permettent à l’organisation de mettre en œuvre différents plans d’attraction des candidats, selon le niveau de pénurie ou de rareté des profils qu’elle cible.


LIRE AUSSI : « La génération internet : un nouveau profil d'employés »


Ces stratégies de recrutement doivent être davantage personnalisées afin de convaincre le candidat de postuler. Cet article donne des conseils aux recruteurs pour diffuser efficacement dans les médias sociaux les atouts de l’entreprise et les caractéristiques du poste. Ils pourront alors mieux séduire les candidats en leur proposant l’emploi qui convient à leur profil de carrière et à leurs compétences.

L’évolution des technologies de l’information a permis l’émergence de nouveaux outils plus interactifs, plus personnalisés et plus démocratiques. Nous sommes à l’ère du Web 2.0, celle des réseaux sociaux, des réseaux professionnels et des sites de partage, pour ne nommer que ceux-là.

L’apparition de ces nouvelles plateformes révolutionne non seulement les communications, mais aussi les pratiques de recrutement, en offrant de nouvelles avenues pour communiquer avec les candidats et les convaincre de venir relever de nouveaux défis professionnels.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou