Article publié dans l'édition hiver 2017 de Gestion

Couple en parfaite symbiose avec une vision d’affaires dont l’horizon est sans cesse repoussé – « puisqu’on ne peut jamais avoir trop d’ambition » –, Ricardo Larrivée et Brigitte Coutu incarnent la réussite heureuse. Recette d’une bonne fortune.

Avec son immense R noir et blanc au coin d’une rue stratégique de Saint-Lambert, l’Espace Ricardo invite à l’expérience dans un lieu consacré au bonheur culinaire et aux rencontres familiales. Le domaine est bordé de vigne, le toit aménagé en immense ruche, l’intérieur artistiquement lambrissé du bois d’une vieille grange. Mais Ricardo Média, c’est principalement une cuisine enracinée au cœur d’une ancienne imprimerie autour de laquelle se déploient les tentacules d’une entreprise édifiée par le sympathique chef et sa complice, Brigitte Coutu. Tout ce qu’ils touchent ensemble se transforme en succès, même s’ils confient que les « expériences » moins glorieuses, celles qui ne sont pas ébruitées, leur permettent toujours d’apprendre pour mieux construire.

Quand la force de la volonté…

Interrogé sur son enfance, Ricardo Larrivée prend quelques secondes avant de la résumer d’un seul mot : résilience. S’il évoque un père alcoolique, c’est pour insister sur la personnalité charismatique de celui-ci. De toute évidence, Ricardo préfère raconter les influences heureuses qui l’ont inspiré : sa grand-mère maternelle, son parrain, les voisins entrepreneurs dont il gardait les enfants. « J’ai eu, somme toute, un environnement choyé », résume-t-il en multipliant les anecdotes à propos de cette grand-mère magnifique, femme de tête, cuisinière accomplie et bricoleuse de vieilles maisons à rénover. Quant au parrain, meilleur ami du père et dont Ricardo a hérité du prénom, qui personnifie aujourd’hui une marque puissante, il incarne un ancrage de bienveillance et de sagesse. « C’était un homme sans jugement qui me poussait en me disant que j’étais capable. Il me répétait : “Ricardo, greed is gonna get you. Don’t be greedy, be grateful 1” » Parce que le jeune Ricardo est assoiffé. Assoiffé de bonheur, de rêves, de grandeur
.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou