Selon le rapport Productivité et prospérité au Québec – Bilan 2014 réalisé par le Centre sur la productivité et la prospérité (CPP) de HEC Montréal, le retard qu’accuse le Québec en matière de productivité ne fait pas qu’entraver la performance économique de la province, il crée un effet domino sur l’ensemble de la société. À terme, cet effet menace même le pouvoir d’achat des ménages. Voilà pourquoi il devient impératif, voire urgent, d’améliorer la productivité du travail au Québec, car il s’agit du seul véritable levier dont la province dispose pour renverser cette tendance néfaste.

Redresser la situation actuelle représente toutefois un défi de taille pour le Québec. Lorsque l’on compare le niveau de vie du Québec à celui des autres provinces canadiennes et des 20 pays de l’OCDE sélectionnés aux fins de cette analyse, un constat s’impose : la province traîne de la patte en matière de prospérité économique depuis plus de 30 ans.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou