Les entreprises ont adopté depuis plus d’un siècle une succession de modes en management qui visent souvent à rationaliser le travail et à renforcer le contrôle sur les collaborateurs. Cette instrumentalisation a contribué à l’érosion de la confiance dans l’entreprise et à l’épuisement des gestionnaires. Et si on essayait la confiance ?

Singulièrement, depuis au moins une quinzaine d’années, on assiste à une forme d’épuisement des gestionnaires et de leurs équipes, soumis à des règles formelles et à des dispositifs techniques de plus en plus lourds.

D’une part, la profusion d’outils de suivi et le recours souvent excessif à divers processus ont des effets notamment sur la productivité en provoquant du stress, du désengagement vis-à-vis du travail ou de la méfiance.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles avec en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou