Illustration : Sébastien Thibault

Dans le dynamique monde des affaires, où les interactions professionnelles sont souvent empreintes de stress et de pression, les conflits peuvent surgir à tout moment. Pour prévenir et désamorcer les tensions, une arme souvent sous-estimée et pourtant puissante existe : l’humour. Comment faire de cette forme d’esprit un véritable outil stratégique?

Les conflits au travail ne datent pas d’hier et on peut difficilement affirmer qu’il y a aujourd’hui plus de tensions au sein des équipes qu’il y en avait il y a 50 ans. Si, autrefois, les gens rivalisaient pour obtenir la reconnaissance de leurs supérieurs, il est dorénavant de mise de favoriser en entreprise la collaboration et de cultiver la capacité d’adaptation des individus.

La complexité des défis auxquels nous faisons face nous pousse donc à travailler en équipe. Or, collaborer suppose que nous devons côtoyer des gens qui possèdent des compétences, un langage et des intérêts différents des nôtres. Par conséquent, les conflits sont inévitables. Qu’il s’agisse de désaccords sur des projets, de divergences d’opinions sur des stratégies ou de simples malentendus, des tensions peuvent rapidement s’installer. Les conséquences de ces conflits peuvent être dévastatrices pour la productivité, la cohésion d’équipe et même la santé mentale des employés. La collaboration est alors plus que jamais nécessaire, mais pose un défi : celui d’instaurer un climat sain. C’est là que l’humour peut jouer un rôle crucial.

Dossier – Conflits au travail : faut-il à tout prix les éviter?

L’humour comme outil de désamorçage 

L’humour est particulièrement efficace pour faire baisser la tension. Il s’agit d’une soupape de sécurité et d’évacuation qui permet aux individus de prendre du recul et de relativiser une situation. Lors de moments de haute tension (délais serrés à respecter, enjeux déterminants pour l’avenir de l’organisation, décisions avec de fortes répercussions financières, etc.), les risques de conflit sont encore plus nombreux. L’humour permet alors une distanciation qui favorise une compréhension plus objective d’une situation.

Lorsque les discussions prennent une tournure tendue, une pointe d’humour peut alléger l’atmosphère en relativisant les écarts d’opinions et en rétablissant une communication plus ouverte. L’humour peut donc contribuer fortement à la création d’un climat de confiance au sein d’une équipe. Lorsqu’un humour positif circule, les gens se sentent plus connectés les uns aux autres et sont plus enclins à aborder les problèmes de manière constructive.

Lorsque nous introduisons une touche d’humour dans nos interactions professionnelles, les barrières s’érodent, une proximité se crée et les relations deviennent plus authentiques. L’humour nous permet aussi d’aborder des sujets délicats sans plomber l’atmosphère. Cela crée un terrain neutre où nous pouvons discuter des conflits sans attiser les émotions et sans courir le risque qu’un conflit professionnel se transforme en un conflit interpersonnel beaucoup plus difficile à résoudre.

Créer une culture de l’humour dans les affaires

Dans les organisations, l’implantation explicite d’une culture de l’humour peut contribuer à prévenir les conflits avant qu’ils n’émergent. Créer un environnement où l’humour est accepté, apprécié et encouragé permet aux équipes de développer des relations plus fortes et de mieux gérer les situations difficiles.

La cohésion au sein d’une équipe passe par l’utilisation de points de références communs (projets réussis, échecs, blagues d’initiés, anecdotes, etc.) d’où peut germer un sentiment d’appartenance. Les équipes qui partagent des moments humoristiques développent des liens plus forts, favorisant la compréhension mutuelle et la résolution rapide des conflits avant qu’ils prennent de l’ampleur.

Il est aussi bien connu que l’humour stimule la pensée créative en encourageant les individus à sortir des sentiers battus et à envisager des solutions originales aux problèmes. En milieu de travail, cela peut être particulièrement utile lorsqu’il s’agit de trouver des compromis ou des solutions aux situations conflictuelles. Les entreprises qui cultivent un environnement où l’humour est encouragé sont souvent plus innovantes et mieux adaptées aux changements.

Utiliser l’humour avec discernement

Bien qu’il soit un outil puissant, l’humour doit être utilisé avec discernement en milieu professionnel. Il faut l’utiliser en mettant à contribution son intelligence émotionnelle et en tenant compte des enjeux de notre société, car ce qui est drôle pour certains peut être offensant pour d’autres. Il est donc important de connaître son public et de s’assurer que l’humour convient à la situation.

Les leaders qui maîtrisent l’art de l’humour sont souvent plus efficaces pour gérer les conflits au sein de leur équipe et susciter de l’engagement. En utilisant l’humour de manière appropriée, les gestionnaires aident les équipes à désamorcer les situations tendues, encouragent la communication et renforcent le moral des employés. De plus, les leaders capables de rire d’eux-mêmes inspirent plus de confiance et de respect à leurs collaborateurs.

Certes, l’humour est un catalyseur puissant pour désamorcer les conflits. Mais attention : il ne s’agit pas simplement de faire rire. Il faut créer un environnement propice à la compréhension mutuelle et à la résolution constructive des différends. En intégrant l’humour à la culture d’une entreprise, les gestionnaires favorisent la mise en place d’un climat de collaboration où l’innovation pourra émerger et où des gains de productivité pourront être réalisés. Alors, pourquoi ne pas laisser la place à un peu plus d’humour au travail? Après tout, cette forme d’esprit est un langage universel qui transcende les frontières, en plus de transformer les conflits en occasions de croissance.

4 stratégies pour désamorcer les conflits avec humour

1- L’autodérision
Les leaders qui peuvent rire d’eux-mêmes créent un environnement où les erreurs ne sont pas un drame absolu, mais plutôt des occasions d’apprendre et de s’améliorer.

2- L’humour collaboratif
Encourager les équipes à partager des blagues légères ou des anecdotes humoristiques peut renforcer les liens entre les membres d’une équipe et faciliter la communication.

3- La métaphore comique
Utiliser des métaphores humoristiques pour décrire les problèmes peut aider à détendre l’atmosphère tout en rendant les situations complexes plus accessibles.

4- Les activités ludiques
Intégrer des activités ludiques dans le milieu professionnel, comme des jeux de société ou des pauses créatives, peut apporter une touche d’humour, contribuer à un climat ouvert et stimuler la créativité.

Article publié dans l’édition Été 2024 de Gestion