Les réglementations environnementales, en particulier celles visant à réduire la dépendance aux combustibles fossiles, encouragent de façon déterminante l’innovation verte. Toutefois, elles peuvent nuire à un tel essor lorsqu’elles sont mal harmonisées. À travers sa propre expérience, Idénergie, une jeune entreprise québécoise dont la technologie d’avant-garde permet de générer de l’électricité à partir de cours d’eau peu profonds, prouve la nécessité de les rendre plus cohérentes.

Le marché mondial des énergies renouvelables est en pleine croissance. En 2010, les ventes globales du secteur se sont élevées à 111 milliards $US. Deux ans plus tard, elles avaient atteint 150,2 milliards. Et lorsqu’on examine l’évolution prévue de la consommation énergétique mondiale par région et par type d’énergie jusqu’en 2040, on constate que la demande des pays non membres de l’OCDE finira par atteindre presque le double de celle des pays membres, l’Asie étant le continent qui connaît la plus forte expansion. Ultimement, plus de la moitié de l’énergie consommée dans le monde sera renouvelable.

Dans ce contexte très favorable, pourtant, l’entrepreneur qui cherche à commercialiser une technologie propre verra parfois son élan stoppé par des obstacles inattendus émanant d’autres réglementations bien intentionnées qui visent, elles aussi, à protéger la nature.

L’hydrolienne de rivière

Depuis sa création en 2010, l’entreprise Idénergie propose une nouvelle technologie de production d’énergie renouvelable : l’hydrolienne de rivière. Il s’agit d’une des premières technologies à être utilisées dans de petits cours d’eau, où la profondeur minimale serait de 60 cm, la largeur minimale d’environ deux mètres et le débit situé entre 1,2 et 2,5 mètres cubes par seconde. Cette technologie permet de répondre à une demande énergétique de petite échelle, soit jusqu’à cinq kilowatts/heure avec un débit idéal.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou