Les grandes fondations philanthropiques se mettent de plus en plus à l’heure ESG. Ensemble, elles ont le potentiel de soutenir et même d’accélérer la transition vers une économie plus verte et une finance plus durable.

Depuis quelques années, plusieurs fondations québécoises ont adopté des politiques d’investissement ESG. «Ces organisations détiennent beaucoup d’actifs sous gestion (ASG), mais un énorme décalage subsistait entre leurs objectifs philanthropiques et leurs stratégies d’investissement, encore très traditionnelles et axées sur les rendements, les risques et les coûts, explique Valérie Cecchini, associée gestionnaire de Borealis Gestion d’actifs mondiale. Certaines d’entre elles cherchent maintenant à s’assurer que leurs actifs sont investis de manière à respecter leurs valeurs.»

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou