Article publié dans l'édition Hiver 2020 de Gestion

En 25 ans, les exportations de produits bioalimentaires québécois ont quadruplé. Le mérite en revient aux grandes entreprises, les PME du secteur s’illustrant moins à l’international. Il faut dire que les défis sont grands, mais en s’y prenant bien, les débouchés peuvent être excellents.

À l’instar de nombreux secteurs de l’économie, celui du bioalimentaire a été frappé non seulement par le phénomène de la mondialisation mais aussi par le changement des habitudes des consommateurs et par la transformation des procédés de production.


LIRE AUSSI : « Dossier Avenir du commerce de détail - Le défi et l'avantage de suivre les clients à la trace »


Si la croissance du marché local est une occasion pour les entreprises québécoises de se démarquer, le marché international leur offre lui aussi des possibilités de croissance.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou