Article publié dans l'édition Hiver 2012 de Gestion

Face à des pressions concurrentielles toujours plus fortes, les entreprises ont de plus en plus souvent recours à des méthodes inspirées de l’entrepreneuriat pour favoriser l’innovation.

Selon la McKinsey Global Survey (2010)1, si 84 % des cadres reconnaissent la grande ou l’extrême importance de l’innovation pour la croissance de leur entreprise, seulement 27 % se disent satisfaits de la gestion de l’innovation, bon nombre d’entre eux se plaignant du peu d’appui permettant de passer de la recherche et développement (R&D) à la commercialisation.


LIRE AUSSI : « Quelles pratiques les PME peuvent-elles utiliser pour favoriser l’intrapreneuriat ? »


Afin d’instaurer une culture propice à l’innovation, de plus en plus de dirigeants songent à former des membres de leur personnel afin de développer leur potentiel intrapreneurial. Plus précisément, une telle formation viserait à les rendre capables de détecter et de concrétiser des occasions d’amélioration des produits et des services existants pour en améliorer l’utilité et l’attractivité en fonction des développements sur le marché.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou