Article publié dans l'édition Automne 2021 de Gestion

Après un an et demi à travailler à la maison à plein temps, de nombreuses équipes sont habitées par un sentiment de solitude. Avant la pandémie, des chercheurs sonnaient déjà l’alarme: la lutte contre l’isolement1 est un des plus grands défis du télétravail. Or, même lorsqu’elles sont bien entourées, les personnes qui se rendent chaque jour au bureau peuvent aussi avoir l’impression d’être bien seules.

Si la solitude des membres de votre personnel nuit à leur productivité ainsi qu’à la performance de votre organisation2, sachez que les effets de l’isolement sur la santé physique et psychologique des gens sont tout aussi dévastateurs. Parmi ces répercussions négatives, notons le risque accru d’être frappé de la maladie d’Alzheimer, de souffrir d’un trouble de la personnalité ou d’une psychose, d’envisager le suicide, d’être sujet à des dépressions et de montrer des signes de vieillissement accéléré3. L’isolement rivaliserait même avec le tabagisme et avec l’obésité parmi les dangers les plus menaçants pour la santé publique4.

Bref, l’isolement peut tuer prématurément, rien de moins! De manière encore plus concrète, une étude5 nous a appris que les effets prolongés d’un sentiment de solitude s’apparentent à ceux produits par la consommation de 15 cigarettes par jour.

Qu’est-ce que la solitude?

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou