« Success is all in the global mindset. » C’est dans ces termes que Vijay Govindarajan et Anil Gupta résumaient, il y a près de 20 ans, ce qui permet aux firmes multinationales de se distinguer et de perdurer dans le nouvel ordre mondial. Mais en quoi consiste une mentalité mondiale ? Comment contribue-t-elle au succès et comment les dirigeants peuvent-ils implanter cette mentalité au sein de leur organisation ?

Devant les bouleversements technologiques, l’accélération du rythme des affaires et l’intégration des marchés, les gestionnaires sont constamment sollicités. La concurrence n’est plus locale mais mondiale, peu importe le secteur d’activité, et les gestionnaires doivent être en mesure de discerner les grandes tendances internationales et de définir les menaces et les possibilités qui s’y rattachent. Pour cela, ils se doivent de développer ce que les chercheurs appellent une mentalité mondiale. Mais qu’est-ce qu’une mentalité mondiale et en quoi est-elle si importante ?

Qu’est-ce qu’une mentalité « mondiale » ?

La notion de mentalité mondiale trouve ses fondements dans les approches cognitives, existentialistes et comportementales de la gestion. Elle se définit comme « une structure complexe caractérisée par une ouverture à de multiples réalités stratégiques et culturelles, par une articulation de ces réalités ainsi que par l’habileté à intégrer ces différentes perspectives ».

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou