Gérer plus efficacement l’énergie représente un défi de taille pour les entreprises. Elles doivent non seulement réduire leurs coûts, mais être plus performantes sur le plan environnemental. Pour réussir ce tour de force, elles doivent adopter de nouvelles pratiques. En d’autres mots, innover. Un exercice que bon nombre de décideurs associent trop souvent à un projet ambitieux qui engloutit temps et argent. Or, les recherches réalisées par le Pôle e3 de HEC Montréal montrent qu’il existe divers moyens d’innover, dont certains moins risqués et moins coûteux, mais tout aussi efficaces et profitables. 

Première leçon à retenir : innover ne signifie pas toujours inventer à grands frais. Bien sûr, certaines stratégies de gestion de l’énergie comportent des risques et nécessitent d’importantes ressources ainsi qu’un engagement à long terme. Il existe toutefois d’autres pratiques telles que l’optimisation et l’adaptation, qui permettent d’atteindre rapidement ses objectifs de réduction sans dépenser ni risquer autant. Cet article présente les résultats d’une récente étude effectuée par le Pôle e3 sur les approches innovantes utilisées par les entreprises pour gérer plus efficacement l’énergie. Il explore aussi les stratégies, les meilleures pratiques et les outils nécessaires à leur mise en œuvre.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles avec en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou