Article publié dans l'édition Hiver 2021 de Gestion

L’informatique quantique fait rêver. Ses promoteurs prédisent une puissance de calcul inégalée qui permettra d’effectuer des opérations inimaginables à ce jour. De nombreux secteurs d’activité pourraient en bénéficier. Mais il y a encore loin de la coupe aux lèvres.

L’informatique quantique diffère entièrement de l’informatique classique, qui fonctionne en utilisant des bits, ces unités élémentaires d’information. Sa cousine quantique repose plutôt sur le bit quantique (qubit), dont la structure s’avère plus complexe. En effet, si le bit classique ne peut prendre que deux valeurs distinctes, c’est-à-dire 0 ou 1, le qubit peut quant à lui prendre une infinité de valeurs.


LIRE AUSSI : « Les idées neuves : inventer ou découvrir »


Qu’est-ce que cela signifie en clair ? Dans un rapport publié en 2019, Pwc1 offre un bon exemple pour bien comprendre. Imaginons qu’un ordinateur classique a pour tâche de parcourir un labyrinthe. Il prendra une direction à chaque jonction jusqu’à ce qu’il soit bloqué, puis il reviendra en arrière et empruntera un nouveau chemin. L’ordinateur quantique, lui, superposera les opérations. Il explorera donc chaque embranchement en parallèle. Facile de deviner lequel terminera en premier.

L’informatique quantique met à profit une autre particularité de la mécanique quantique : l’intrication. À l’échelle atomique, lorsque deux particules se lient, elles deviennent dépendantes et indivisibles, peu importe la distance qui les sépare. Si on en modifie une, sa « jumelle » reproduit immédiatement ce changement. Le département de l’Énergie américain souhaite miser sur cette étrangeté pour établir un réseau internet quantique national à peu près impossible à percer. Dès qu’un pirate tenterait de manipuler une des particules de ce réseau, la symétrie se romprait et la transmission d’informations prendrait fin.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou