Alors que nous sommes constamment bombardés d’invitations à travailler notre image de marque personnelle et à prouver notre contribution, l’humilité semble reléguée au second plan. Et si c’était plutôt cette qualité qui nous permettait justement de sortir du lot ? Voici comment évaluer le degré d’humilité intellectuelle de votre équipe.

Qu’est-ce que l’humilité intellectuelle? C’est tout simplement avoir conscience de la possibilité que ce que nous estimons vrai soit faux. Cela ne signifie pas que nous devions nous abstenir d’avoir des convictions fortes et profondes : il s’agit plutôt de reconnaître nos imperfections et d’accepter, voire d’apprécier, le fait de se tromper à l’occasion. Bref, c’est avoir conscience des limites de nos connaissances. Cette attitude se caractérise par l’ouverture aux nouvelles idées et par la réceptivité aux démonstrations rationnelles qui remettent nos points de vue en question.

Les avantages de l’humilité intellectuelle sont nombreux. Devant un problème complexe, une équipe qui se caractérise par une grande humilité intellectuelle se fera un devoir d’écouter et de s’intéresser à des perspectives différentes, tandis qu’une équipe moins dotée à cet égard tentera surtout d’avoir raison et fera fi des avis divergents.

Pourquoi est-ce si difficile d’être humble?

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou