Concilier vie familiale et vie professionnelle représente déjà un défi pour nombre de dirigeants. Mais que se passe-t-il dans le cas d’une entreprise créée et dirigée par un couple? Comment réussir à intégrer au mieux ces partenaires dans la gouvernance de l’entreprise?

Qu’ils soient juridiques, sociétaux ou académiques, nombreux sont les débats soulevés par la question de la conciliation de la vie privée des entrepreneurs et des intérêts de l’entreprise. Il suffit de voir à quel point le sujet de l’entreprise familiale a pris de l’importance ces dernières années. Toutefois, ce sujet est souvent abordé sous l’angle générationnel, l’accent étant mis sur la transmission du pouvoir, des parents aux enfants.

Or, cette vision occulte les cas d’organisations créées par les couples, un autre type d’entités familiales. Rares sont les études sur les entrepreneurs travaillant en couple, situation qualifiée dans les travaux de couple business, mom and pop shops ou, plus récemment, copreneurship[1].

La performance d’une entreprise gouvernée par un couple

 Le volet financier des entreprises fondées par un couple d’entrepreneurs a lui aussi soulevé moins d’intérêt de la part des chercheurs[2].

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou