La pénurie de main-d’œuvre au Québec et la rétention du personnel sont actuellement au cœur des préoccupations des dirigeants et des gestionnaires. L’enjeu est de taille, notamment lorsqu’on tient compte des coûts associés au roulement des effectifs (embauche, intégration, formation). Parvenez-vous à fidéliser vos employés ou vous contentez-vous de les retenir ?

Plusieurs dirigeants sont frustrés ou inquiets de voir le rapport de force basculer en ce moment. Si, en contexte économique difficile, les employés tolèrent un milieu de travail qu’ils apprécient peu, le retour des beaux jours les incitera à aller voir ailleurs, et ce, sans le moindre sentiment de culpabilité. Une méta-analyse1 récente permet de mieux cerner les facteurs qui poussent les employés à décider de continuer à travailler pour une organisation ou non (voir l’encadré ci-dessous).

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou