L’année 2015 sera fortement marquée par le renforcement de l’économie américaine, par l’effet du vieillissement de la population et par l’évolution incertaine du prix des produits de base. Le Québec pourra tirer son épingle du jeu et bénéficier de l’accélération de la croissance économique des États-Unis, à condition qu’il améliore sa productivité.

C’est un truisme de dire que la mondialisation, amplifiée par les progrès récents des technologies de l’information, a révolutionné la façon de faire des affaires, mais c’est néanmoins plus vrai que jamais. Désormais, les gestionnaires doivent tendre l’oreille lorsqu’on leur parle de contexte économique international, car la planète est devenue leur champ d’opération.

L’analyse qui suit se fonde sur les données fournies par divers organismes de veille économique, à partir desquelles se dégagent, parmi d’autres, trois tendances dont les gestionnaires québécois devront tenir compte.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 0,00 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou