Les gestionnaires des établissements de santé québécois ont un travail difficile. Et avec les projets de transformation qui s’accumulent, leur tâche prend sans cesse de l’ampleur. C’est donc un défi titanesque dans un domaine par essence complexe.

Depuis quelques années, les organisations publiques au Québec doivent faire face à des vagues de changements de plus en plus rapprochées et de très grande envergure. Le système de santé est tout particulièrement touché.

Adoptée en février 2015, la loi 10 a, entre autres éléments de réforme, aboli les agences régionales et créé les centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) ainsi que les centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS). C’est à ces derniers qu’on a confié la majorité des services de santé et des services sociaux dans un « réseau territorial de services », ce qui a entraîné la fusion de plusieurs installations d’une même région sous la direction d’un seul établissement, faisant passer ceux-ci de 182 à 34 à l’échelle du Québec.

Pour les gestionnaires de ces nouvelles entités, cela a entraîné un premier défi : la gestion multisite et à distance sur un territoire beaucoup plus vaste qu’auparavant. « Gérer à distance représente un vrai changement de paradigme et celui-ci exige des gestionnaires qu’ils se redéfinissent », avance Éric Brunelle, professeur agrégé au Département de management de HEC Montréal.

Auparavant, en effet, la gestion de personnel passait en grande partie par de l’informel : on allait chercher beaucoup d’information simplement en croisant les employés dans les corridors, près de la machine à café, etc. Quand tout cela disparaît, la gestion devient plus formelle et plus structurée. Les gestionnaires se retrouvent à faire beaucoup plus de supervision et de contrôle que de gestion informelle. « Savoir comment exercer du leadership auprès d’employés alors qu’ils ne vous voient pas devient un véritable enjeu », précise le professeur.

On oublie trop souvent, selon M. Brunelle, que la vision commune d’une organisation joue un rôle essentiel pour 

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou