Garder la même idée, la même technologie ou le même modèle d’affaires est synonyme d’échec à long terme. Si une entreprise n’est pas prête à se remettre en question, elle risque de voir son marché et ses activités se faire bouleverser, à l’instar du secteur du taxi avec Uber. Devant cette menace d’innovation de rupture, 50 % des entreprises Fortune 500 déclarent cocréer et s’impliquer activement avec leur communauté en l’écoutant davantage. Cette stratégie s’avère très payante.

Une équipe est plus productive que la somme de ses parties. Pourquoi alors ne pas profiter d’équipes encore plus grandes ? Les entreprises qui poussent plus loin leurs efforts de R&D profitent de plus en plus de la collaboration avec des individus et des groupes qui se trouvent à l’externe. En mobilisant des groupes d’intérêts divers, des amoureux de marques particulières et des clients existants ou potentiels, elles agrandissent leurs horizons, rompent avec la culture d’entreprise et trouvent de nouvelles solutions.

Des produits plus performants

Les entreprises et les associations travaillent depuis des années en collaboration avec leurs clients et le public. On pense bien entendu à Wikipédia et à ses vingt-six millions d’éditeurs qui cocréent la valeur de la plateforme. Celle-ci reste une association à but non lucratif qui survit essentiellement grâce aux dons de ses utilisateurs. En 2015, la plateforme a récolté 75,5 millions $US, soit une moyenne de 83 % de croissance annuelle depuis 2009.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou