La collaboration organisationnelle renvoie à de grands principes tels que la confiance mutuelle, l’intérêt supérieur commun, la complémentarité des expertises, etc. Or, la mise en œuvre de projets collaboratifs exige que ces principes soient contextualisés et concrètement opérationnalisés.

Comment s’assurer que des unités d’affaires partagent davantage leurs bonnes pratiques ? Comment gérer plus efficacement de manière transversale des processus clients partagés ? Ces questions, souvent associées au défi de la « collaboration entre silos », renvoient à la gestion des connaissances.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles avec en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou