Il existe de nombreuses raisons de se lancer en affaires, mais pour les immigrants, les difficultés de l’insertion professionnelle ont longtemps constitué le principal motif pour devenir entrepreneur. De nouvelles réalités tendent toutefois à apparaître.

De la nécessité de l’entrepreneuriat

L’insertion des immigrants dans le marché du travail a évolué au fil des ans et des besoins économiques1. Globalement, après la Deuxième Guerre mondiale, les immigrants se sont intégrés sans trop de heurts au marché de l’emploi canadien. Même peu instruits, ils parvenaient à travailler dans le secteur secondaire, notamment dans l’industrie manufacturière.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou