Les passions sont-elles des hobbys puérils éloignés de la réalité des affaires ? Au contraire ! Elles sont la source de réussites économiques. Un individu n’est jamais aussi engagé, créatif et efficace que lorsqu’il travaille sur un projet qui le captive. Dans un monde de raison, la passion a sa place. Et ça marche !

Une étude réalisée par la professeure Saloni Shah, de l’université Harvard, pour le compte de la fondation américaine Erving Marion Kauffman montre que si les start-up créées par des passionnés d’une activité artistique, culturelle, sportive ou autre ne représentent que 10 % des cas de création de nouvelles entreprises aux États-Unis, elles comptent pour 50 % des entreprises toujours en activité cinq ans après leur lancement. 

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou