Les entrepreneurs dérangent. Ce sont des déviants qui s’assument et qui carburent même à leur propre déviance. Et ils changent le monde. Mais changer le monde peut-il suffire à le sauver ?

Les vrais entrepreneurs sont rares. On ne les reconnaît pas au fait qu’ils dirigent leur propre entreprise ni même au fait qu’ils l’ont créée. Ils se distinguent par leur rupture avec l’ordre établi.

« [Ils] font progresser l’espèce humaine, et si certains d’entre eux passent pour des fous, nous y voyons du génie, car ceux qui sont assez fous pour croire qu’ils peuvent changer le monde sont ceux qui y parviennent », disait la célèbre campagne publicitaire d’Apple en 19971. Cette phrase faisait référence non seulement à des scientifiques, des artistes, des objecteurs de conscience et des athlètes mais aussi à des entrepreneurs. Oui, les véritables entrepreneurs sont assez fous pour ça.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles avec en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou