Il y a dix ans cette année, Mark Kramer et Michael Porter, deux professeurs de l’université Harvard, présentaient le modèle de la création de valeur partagée (CVP) dans un article de la Harvard Business Review. Toujours d’actualité aujourd’hui, ce concept a redéfini la place de l’entreprise dans la société tout en cherchant à la rendre plus innovante et plus profitable .

Au cœur de la CVP se trouve l’idée selon laquelle la compétitivité d’une entreprise et la santé des communautés sont interdépendantes et, surtout, que c’est en distinguant bien ces interconnexions et en capitalisant sur celles-ci que les dirigeants peuvent générer de la croissance.« Ce modèle porte sur les stratégies d’affaires : il s’agit de savoir comment une entreprise peut produire des bienfaits sociaux et environnementaux tout en retirant des bénéfices tangibles, notamment devenir plus profitable, innover ou percer de nouveaux marchés », résume Mark Kramer.

Kramer donne l’exemple d’assureurs qui offrent des outils pour aider leurs assurés à rester en bonne santé ou encore celui de firmes pharmaceutiques qui œuvrent à l’amélioration des systèmes de santé dans les pays émergents, ce qui leur permet d’y vendre également leurs produits.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou