L’occasion était trop belle. Je ne pouvais pas la laisser passer.

Janvier 2015. Tandis que je prépare les sujets des différents travaux de session, mon collègue Pierre Balloffet, professeur agrégé et directeur du programme du DESS de communication marketing, me demande dans un courriel si j’ai déjà un cas sur lequel faire plancher mes étudiants. Son mot ne pouvait mieux tomber. Un adon particulièrement circonstanciel. Il m’informe qu’Eric Brunelle et Jean-Marc Gauthier, artisans motivés par un rajeunissement de la revue Gestion, seraient preneurs. Situation de rêve pour le vieux praticien et (nouveau) pédagogue que je suis.  : dynamiser le positionnement d’une marque (la revue Gestion) dans le respect rigoureux des valeurs de sa marque mère (HEC Montréal). J’accepte la proposition sur-le-champ. Je connais bien la revue : c’est une petite mine d’or d’articles universitaires finement vulgarisés qui – ses opérateurs l’ont bien compris – appelle un ajustement conforme aux usages qui bouleversent désormais l’ensemble du monde des médias. Gestion n’y échappera donc pas. J’accepte derechef.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 0,00 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles avec en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou