Communiqué - Lancement de l'édition été 2019 de Gestion HEC Montréal

Quand le leadership va de pair avec l’humour

Louise Richer en couverture de la revue Gestion HEC Montréal

 

Montréal, le 7 juin 2019 -  Qui aurait cru que l’humour pouvait contribuer au succès des entreprises ou encore que les humoristes et les leaders ont des qualités communes? C’est ce que nous fait découvrir la revue Gestion HEC Montréal dans sa plus récente édition, en nous présentant le portrait d’une femme passionnée, Louise Richer, fondatrice de l’École nationale de l’humour (ÉNH). 

 

L’humour, c’est du sérieux

 

C’est connu, l’ÉNH forme d’abord et avant tout des humoristes, mais qui se serait douté que Louise Richer contribuait aussi à la formation des gestionnaires et qu’elle allait entreprendre à l’aube de la soixantaine un EMBA au cours duquel elle s’est intéressée au pouvoir de l’autodérision, aux types d’humour utilisés par les gestionnaires et au rire comme outil de communication et de proximité.

Car, ainsi que l’explique Louise Richer, à l’instar de l’humoriste qui doit être sensible aux réactions de son public, le leader « doit être sensible, observer, saisir ce qui se passe et réagir sur-le-champ, voire un peu plus tard, mais être continuellement attentif à la dynamique ambiante ».  Selon elle, l’humour possède des vertus que l’on peut associer au leadership, comme l’intelligence émotionnelle, la proximité, l’authenticité, l’écoute et la vulnérabilité. Il peut être un instrument efficace pour un gestionnaire qui doit dénouer des situations où le recrutement, la stabilité, la fidélisation et le bien-être de la main-d’œuvre sont en jeu. Gestion trace le portrait d’une femme audacieuse et attachante qui prend l’humour au sérieux !

 

Un numéro à saveur estivale

 

Gestion lève aussi le voile sur l’industrie du luxe et la recette de sa réussite, et nous apprend comment des secteurs d’activité saisonniers comme le tourisme et les pêcheries réussissent à composer avec les périodes creuses.  Ce sont là quelques-uns des sujets d’intérêt de cette édition d’été de Gestion maintenant en kiosque. Selon le directeur de la revue, Sylvain Lafrance, « le contenu estival de ce numéro, que l’on a voulu varié et pratique, présente des parcours intéressants qui permettront aux gestionnaires de prendre un peu de recul et de trouver quelques sources d’inspiration. »

Les entreprises de luxe ont le vent dans les voiles. En 2018, leurs ventes ont atteint les 290 milliards de dollars américains en hausse de 97 % depuis 2009 ! Quelle est la recette de la réussite de ces grands conglomérats ? Gestion nous en révèle les ingrédients, dont le principal : l’avantage de confrérie. Une exploration dans l’industrie du luxe réalisée par Alexie Labouze-Nasica et Andrew Papadopoulos, respectivement professeure adjointe et professeur au Département  de stratégie, responsabilité sociale et environnementale de l’Université du Québec à Montréal et par Louis Hébert,  professeur titulaire au Département de management de HEC Montréal.

 

Les blues de l’hiver, vraiment ?

 

Au Québec, c’est connu, les saisons influencent non seulement notre humeur, mais aussi les cycles économiques, particulièrement dans les régions éloignées des grands centres. Dans plusieurs régions, l’été marque la relance du tourisme ainsi que la reprise de bon nombre d’activités qui, jusque-là, hibernaient. Pourtant, si les effets saisonniers existent bel et bien, leur empreinte sur l’économie est plus faible qu’on peut l’imaginer, comme on pourra le constater dans un reportage signé Alain Dubuc, professeur associé à HEC Montréal, et Denis Paquet, rédacteur à Gestion.

 

D’autres sujets d’intérêt

 

Plusieurs autres sujets d’intérêt sont abordés dans cette édition estivale, entre autres un entretien avec le professeur Donald Sull, du Massachusetts Institute of Technology, sur la notion de la simplicité volontaire dans le domaine de l’administration des affaires. Gestion nous fait aussi découvrir l’arrivée d’un nouveau type de gestionnaire en entreprise, le responsable du bonheur. On en apprendra plus sur les nouvelles tendances en management et la délicate question de l’éthique dans les sphères décisionnelles les plus élevées.  Les férus d’innovation verront comment l’intelligence artificielle peut aider l’industrie forestière et comment les administrations publiques peuvent tirer profit de la chaîne de blocs ou encore comprendre le phénomène des fab labs, ces laboratoires collectifs au service des entreprises.

 

À propos de Gestion HEC Montréal

 

Gestion HEC Montréal est une revue trimestrielle qui s’adresse aux gens d’affaires, aux gestionnaires et aux décideurs. Vitrine du savoir de HEC Montréal, la revue se déploie sur diverses plateformes, versions imprimée et web, où elle propose des conseils et des pistes de réflexion aux lecteurs qui souhaitent devenir de meilleurs gestionnaires. Outil de référence en gestion d’entreprise, la revue Gestion HEC Montréal est vendue en kiosque au Québec et en Europe et est aussi offerte en format numérique (Apple Store et Google Play).

 

Avis aux journalistes intéressés à approfondir la vision du leadership de Mme Richer, cette dernière se rendra disponible pour des entrevues. Prière de contacter la revue Gestion au 340-6000, poste 1017.

 

- 30 -

 

Source :

Gestion HEC Montréal

Éloi Lafontaine-Beaumier
Rédacteur en chef 
eloi.lafontaine-beaumier@hec.ca
514 340-6000, poste 1017

 

Relations médias :

André Chapleau

438 502-6999

anchap@videotron.ca