Pour qu’une organisation atteigne ses objectifs, les dirigeants qui se rapportent directement au PDG doivent savoir collaborer. Or, l’environnement hautement politique d’un comité exécutif est souvent plus propice aux conflits qu’à la collaboration. Quelles sont les tactiques que peuvent alors adopter les dirigeants s’ils veulent mieux collaborer afin d’assurer le succès de leur entreprise ?

Comment se fait-il que certains dirigeants aient autant de difficulté à collaborer efficacement alors que d’autres y parviennent si bien ? Incapables d’obtenir l’appui nécessaire de la part de leurs collègues, les dirigeants qui ont du mal à collaborer les traitent alors de mauvais joueurs d’équipe. Or, s’attendre à ce qu’un comité exécutif (comex) fonctionne comme une équipe sportive ou autre est sans doute la première chose qu’ont en commun les dirigeants qui éprouvent des problèmes de collaboration.

Il faut éviter de confondre « comex » et « équipe »

S’imaginer qu’un comité exécutif œuvre comme une équipe entraîne deux erreurs qui empêchent certains dirigeants de collaborer efficacement. La première est de s’imaginer qu’il existe une définition objective du projet d’entreprise à réaliser avec leurs pairs. La deuxième est de penser que ceux-ci devraient mettre de côté les intérêts de leur unité pour se consacrer à ce projet commun.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou