Article publié dans l'édition Hiver 2021 de Gestion

Alphonse Desjardins, Bernard Loiseau, Steve Jobs : autant de figures qui ont marqué l’histoire de leurs organisations et que les dirigeants actuels continuent d’invoquer afin de mobiliser leurs troupes derrière des valeurs fortes. Patrimoine stratégique ou piège à éviter?

Les souvenirs et les citations d’Alphonse Desjardins tapissent les murs de l’institution dont il a été le fondateur, inspirent les discours de nombreux dirigeants et sont conservés comme s’il s’agissait d’artéfacts précieux. Ann Langley, professeure titulaire à HEC Montréal, et Nora Meziani, professeure adjointe à l'Université de Liverpool, ont été intriguées par ce phénomène qui n’est certes pas unique au Mouvement Desjardins. Elles livrent à Gestion les grandes lignes de leurs observations sur ces personnages légendaires.

Qu’est-ce qui a initialement motivé votre recherche sur Alphonse Desjardins et sur son influence au sein de cette organisation centenaire qui rayonne encore aujourd’hui?

Ann Langley : Comme nous éprouvons un intérêt particulier, en tant que chercheures, pour l’identité organisationnelle et pour la gestion stratégique, nous avons examiné les données disponibles sur le Mouvement Desjardins, notamment celles publiées dans la Revue Desjardins au fil des décennies. Alphonse, le fondateur, est partout ! Qu’il s’agisse de photos de lui ou de citations régulièrement utilisées par les dirigeants de l’organisation, les nombreux rappels de son héritage nous ramènent constamment à lui. Nous nous sommes donc demandé comment il est devenu ce symbole si puissant. Comment et dans quel but la figure du fondateur est-elle invoquée par une organisation à mesure que le temps passe ? Il y a encore beaucoup de choses à découvrir sur ce sujet.


LIRE AUSSI : « Portrait d'un leader : Dax Dasilva, fondateur de Lightspeed et de Never Apart »


En ce qui concerne le cas d’Alphonse Desjardins, il est particulièrement intéressant, parce que cet homme est décédé il y a exactement un siècle, en 1920. À mon avis, ce qui enracine ce personnage, ce sont non seulement les nombreux écrits qu’il a laissés mais aussi sa pensée et ses valeurs, qui ont d’ailleurs été largement reprises par ses successeurs.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou