Depuis 20 ans, la papetière Cascades a investi massivement pour améliorer sa performance énergétique. Tous ses efforts lui ont permis de réduire de 50% sa facture d'énergie et de bonifier son bilan environnemental. La clé de sa réussite: miser sur l'expertise de son personnel pour traquer et éliminer la moindre perte. 

Nous sommes à la fin des années 1990. Les dirigeants de Cascades se rendent compte que la facture énergétique de l’entreprise s’élève à plus de 350 millions de dollars par année. C’est le troisième poste de dépense en importance après l’approvisionnement en fibre et la rémunération du personnel. L’efficacité énergétique devient alors la priorité absolue.

Faire la chasse au gaspillage est une préoccupation qui ne date pas d’hier pour la papetière. « Cascades a adopté des pratiques environnementales avant même que le concept de développe- ment durable n’existe. Ça fait partie de notre ADN », explique Hugo D’Amours, vice-président aux communications et aux affaires publiques de l’entreprise.

J'achète!

Poursuivre votre lecture pour seulement 2,99 $

Je m'abonne!

Accédez à tous les articles en vous abonnant à partir de 3,25$

Ou